Genou

Identifier les différentes pathologies
du genou pour mieux les appréhender et
les soigner

L'ENTORSE

Définition

L'entorse est une lésion ou déchirure des ligaments. Les signes d'une entorse sont le gonflement de la zone, la douleur, un œdème et la difficulté à bouger le genou après le traumatisme. L'entorse peut être légère (foulure), moyenne (étirement avec début de déchirement des ligaments) ou grave (rupture complète du ou des ligaments avec possibilité d'arrachements osseux).

Causes

L'entorse résulte le plus souvent d'un manque d'échauffement, d'un faux pas, d'une mauvaise réception, d'un exercice sur un terrain accidenté, d'un changement brusque de direction ou d'un choc direct avec un adversaire.

Se préparer

  • Bien préparer son organisme à l'effort avec un échauffement progressif des muscles.
  • Porter de bonnes chaussures adaptées à la discipline.
  • Reconnaître les signes de fatigue.
  • En cas de fragilité ou d'antécédents, un strapping préventif permet de limiter les faux mouvements.
  • Réaliser des exercices de proprioception régulièrement en sollicitant les zones à risques.

Récupérer

En cas d'entorse, respecter le protocole RICE :

  • Repos : arrêter l'effort immédiatement et utiliser le membre blessé selon la tolérance. Mettre en décharge le membre en cas de douleur importante et d'impossibilité de marcher et consulter en urgence un médecin.
  • Ice (froid) : appliquer du froid le plus tôt possible pour limiter l'œdème. Le froid soulage la douleur et réduit l'inflammation en resserrant les vaisseaux sanguins.
  • Compression : poser sur le genou une bande adhésive élastique pour limiter les mouvements d'une part et réduire l'inflammation. Ne pas serrer trop fort pour ne pas couper la circulation sanguine. Ne pas faire de strapping circulaire serré. Laisser un passage derrière le genou, au niveau du pli du genou.
  • Élévation : Maintenir le membre blessé en position surélevée, si possible pendant deux à trois heures chaque jour, jusqu'à ce que la douleur et l'inflammation diminuent. L'élévation et la compression limitent le gonflement et l'accumulation de fluide autour de la zone blessée.

Consulter un médecin. Une phase de rééducation avec un (masseur)-kinésithérapeute vous sera recommandée pour éviter les récidives.

RUPTURE DES LIGAMENTS

Définition

Le ligament le plus souvent rompu est le ligament croisé antérieur mais d'autres ligaments (ligaments latéraux, ligament croisé postérieur) peuvent être lésés.
La rupture du ligament croisé antérieur entraine un gonflement du genou et surtout une instabilité du genou qui se " dérobe " lors de la marche ou lors de la pratique sportive. Le blessé ne peut plus utiliser son genou avec la même assurance que d'habitude.

Causes

La rupture des ligaments du genou survient surtout après un accident sportif (football, ski, sport de saut, sport de combat…) mais peut aussi survenir dans n'importe quelle circonstance où le genou est soumis à une entorse brutale.

Se préparer

  • Ne pas augmenter brutalement l'intensité de l'activité, surtout si elle sollicite beaucoup les genoux. En y allant progressivement, on laisse au corps le temps de s'adapter et l'on renforce les muscles qui permettent de protéger l'articulation et les ligaments.
  • Demander conseil à son entraineur pour adopter la démarche et les postures adéquates.
  • Porter des chaussures appropriées au sport pratiqué.
  • Les cyclistes doivent veiller à utiliser un vélo adapté à leur taille et faire les ajustements nécessaires afin d'avoir une position ergonomique. Un siège trop élevé est une cause fréquente de ce type de blessure au genou.

Récupérer

En cas de douleur, il est important de la soulager au plus tôt et de limiter l'inflammation.

  • Mettre le genou au repos en lui évitant les mouvements qui ont causé la lésion.
  • Appliquer du froid sur le genou trois à quatre fois par jour, pendant 10 à 12 minutes. Continuer l'application de froid tant que les symptômes persistent.
  • En cas de fragilité décelée ou de douleur, prendre immédiatement les mesures nécessaires (soins, consultation). Consulter un médecin si les douleurs persistent.
  • Reprendre le sport progressivement et par un entraînement adapté
  • En reprise après une blessure, un renforcement musculaire est conseillé. Gagner en force, en souplesse et en agilité peut permettre d'éviter les récidives. Porter un strapping sur la zone pendant les entrainements peut également limiter les risques de blessure.

« Attention, veuillez noter que les conseils donnés ci-dessus ne se substituent aucunement à un avis médical. Lisez attentivement les instructions d'utilisation figurant sur les produits. Important : en cas de doute sur le traitement à suivre, consultez un professionnel de santé (médecin, pharmacien) »