Les pansements jouent un rôle essentiel dans le processus de cicatrisation des plaies bénignes, mais il existe toujours une certaine confusion quant à cette dernière et à l’utilisation des pansements. Vaut-il mieux couvrir les plaies ou non ? Votre plaie a-t-elle besoin de points de suture ? Pourquoi la plaie démange-t-elle ? Répondons à ces principales questions pour vous mener vers le chemin d’une cicatrisation facile et rapide. 

Pourquoi la plaie démange-t-elle ?

Beaucoup d’entre nous ont déjà eu cette sensation de démangeaison ressentie durant le processus de cicatrisation. Mais pourquoi les plaies démangent-elles et cela est-il inquiétant ?

La démangeaison fait partie du processus de cicatrisation de nombreuses plaies, qu’elles soient graves ou bénignes. Cette démangeaison s’explique de deux manières, et il s’agit, dans les deux cas, d’un mécanisme mis en place par votre corps pour récupérer le plus vite possible :

  • Les nerfs sensibles situés juste en dessous de la surface de votre peau envoient des signaux à votre cerveau pour lui indiquer que quelque chose d’inhabituel se passe dans la zone affectée ; la peau est stimulée pour se reformer suite à la blessure. Le cerveau perçoit ces signaux comme une démangeaison qui doit être soulagée par un grattement !
  • En réponse à une blessure, le corps libère de l’histamine. Ce médiateur chimique aide la plaie à cicatriser, mais en réaction, il peut également générer des démangeaisons dans la zone concernée.
 
La démangeaison fait partie du processus de cicatrisation pour de nombreuses plaies, qu’elles soient graves ou bénignes.
Quoi qu’il en soit, le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est d’éviter au maximum de gratter votre plaie afin qu’elle puisse guérir complètement. Gratter une croûte peut réellement prolonger votre période de cicatrisation.

Il est également à noter que les démangeaisons ne signifient pas toujours que votre plaie est en train de guérir. Soyez attentif aux signes d’infection tels que les rougeurs, les sécrétions et/ou les sensations lancinantes.
 
Haut de page

Comment puis-je éviter de gratter une plaie ?

L’une des meilleures options est de garder la plaie couverte avec un bandage ou un pansement, afin de former une barrière protectrice et permettre une cicatrisation de la plaie en milieu humide. Cela présente également l’avantage de maintenir la plaie propre, ce qui réduit les risques d’infection. Si cela ne suffit pas, vous pouvez essayer d’appliquer une compresse froide ou utiliser une crème anti-démangeaisons, sur les conseils de votre médecin.
 
Haut de page

À quoi servent les pansements ?

Les pansements remplissent un certain nombre de fonctions utiles, qui contribuent toutes au processus de cicatrisation. Nous avons établi, ci-dessous, une liste des avantages que présente l’utilisation de pansements :

  • Les pansements permettent de contrôler les saignements des plaies bénignes, en maintenant vos plaquettes sanguines en place de sorte qu’elles se superposent et coagulent.
  • Les pansements réduisent les risques d’infection de votre plaie en créant une protection contre les bactéries.
  • Lors du processus de cicatrisation, les pansements protègent votre plaie des coups accidentels qui pourraient rouvrir la plaie.
  • Les pansements peuvent accélérer le processus de cicatrisation en absorbant certains fluides tout en maintenant la plaie humide.
Haut de page

Les plaies cicatrisent-elles plus rapidement lorsqu’elles sont couvertes ou découvertes ?

Nous avons tous déjà entendu qu’il fallait « laisser respirer » la plaie, afin qu’elle cicatrise. Toutefois, vous pourriez être étonné d’apprendre que c’est un mythe et qu’en réalité, l’humidité conférée à une plaie couverte accélère le processus de cicatrisation. Les recherches ont montré que maintenir une plaie humide pouvait lui permettre de cicatriser trois à cinq fois plus rapidement qu’en la laissant sécher.

L’humidité est une composante essentielle de la cicatrisation des plaies, car elle favorise le renouvellement des cellules de la peau, qui est un processus fondamental suite à une coupure. Les cellules peuvent se développer et se diviser plus rapidement dans un environnement humide, comme celui créé par le pansement.

L’utilisation d’un pansement ou d’un bandage permet, en outre, de protéger la plaie des bactéries, réduisant ainsi le risque d’infection qui peut considérablement prolonger la durée de la cicatrisation.
Haut de page

Combien de temps dois-je laisser un pansement sur une coupure ?

La durée recommandée dépend du type de pansement que vous utilisez sur la coupure. 

Si vous utilisez un pansement traditionnel, vous devez le changer quotidiennement pour des raisons d’hygiène : les pansements peuvent accumuler beaucoup de saletés et de bactéries au cours de la journée et mieux vaut éviter que ces dernières ne pénètrent dans la plaie. Vous devez également changer votre pansement si le sang le traverse ou s’il est très humide.

Si vous utilisez un pansement expert tel qu’Elastoplast Cicatrisation Rapide, qui offre des conditions d’humidité optimales, nous vous recommandons de le laisser en place pendant deux jours ou plus, de façon à ne pas interrompre le processus de cicatrisation. Ce type de pansement offre une excellente adhérence, ce qui lui permet de rester en place plusieurs jours.
 
Haut de page

Comment enlever un pansement ?

La meilleure façon d’enlever un pansement et de causer le moins de dommages possible est de le faire doucement. Dans ce cas, l’expression « arracher le pansement » ne fonctionne pas ! Afin de ne pas ressentir de douleur, essayez cette méthode :

1. Saisissez une extrémité du pansement et soulevez-la

2. Utilisez votre autre main pour tirer la peau autour du pansement

3. Ôtez doucement le pansement, en vous assurant qu’il reste proche de la peau, dans le sens de pousse des poils.

Pour plus d’informations, y compris sur la façon d’enlever un pansement pour enfant, lisez notre guide complet sur comment enlever un pansement ici.

Haut de page

Ma plaie a-t-elle besoin de points de suture ?

En présence d’une plaie profonde, il convient de surveiller celle-ci au cas où vous devriez vous rendre à l’hôpital pour des points de suture. Certains signes indiquent que vous pourriez avoir besoin de points de suture ou solliciter l’avis d’un médecin :

  • La plaie n’arrête pas de saigner, même après avoir exercé une pression dessus pendant 10 minutes.
  • Du sang gicle de la plaie.
  • La plaie est particulièrement profonde.
  • La plaie mesure plus de 1 cm de long.
  • La plaie est béante.
  • La plaie contient un corps étranger, comme un morceau de verre.

Vous devez également consulter un médecin si la blessure se situe sur votre visage, votre main, vos parties génitales, ou à proximité d’une articulation comme le genou.

 



Haut de page

Quand consulter un médecin à propos d’une plaie ?

Vous devez consulter un médecin si vous pensez que votre plaie a besoin de points de suture, en fonction des critères mentionnés ci-dessus. Vous devez également solliciter un avis médical si votre plaie est sale, a été causée par un objet sale, par un animal ou un humain. Si vous n’avez pas été vacciné contre le tétanos au cours des cinq dernières années, il est probable que vous ayez besoin d’un rappel dans ces cas de figure.

Soyez attentif aux signes d’infection au cours du processus de cicatrisation, car cela aggraverait la plaie et nécessiterait un traitement. Parmi les signes d’infection, on retrouve une douleur accrue, des rougeurs, des gonflements, une sensation de chaleur, des sécrétions et/ou une odeur désagréable émanant de la plaie.

Les symptômes les plus graves comprennent de la fièvre, des nausées et des vomissements. Si vous observez l’un de ces symptômes au cours du processus de cicatrisation de la plaie, sollicitez un avis médical au plus vite.
Haut de page

Les pansements ont-ils une date de péremption ?

Oui, les pansements ont une date de péremption. Vérifiez la date de péremption sur votre boîte de pansements. Nous vous déconseillons de les utiliser après cette date.

La partie adhésive du pansement se dégrade dans le temps et vous verrez que les pansements périmés ne collent plus comme ils le devraient. La compresse du pansement peut également perdre sa stérilité si celui-ci est utilisé après la date d’expiration, ce qui pourrait augmenter les risques d’infection. Cela est d’autant plus probable si la boîte est déjà ouverte.

Découvrez les pansements Elastoplast ici.
 
Haut de page