Coupures aux doigts, aux mains et écorchures aux genoux : ce sont les blessures quotidiennes les plus courantes et pourtant il est surprenant de constater à quel point nous en savons peu sur leur traitement. De nombreuses erreurs sont commises lorsqu'il s'agit de soigner ces blessures.
C'est pourquoi nous avons pensé qu'il était temps de vous exposer les dix mythes les plus courants sur le soin des plaies. Après quelques minutes de lecture, vous saurez comment mieux soulager la douleur, éviter les complications et faciliter le processus de cicatrisation de toute blessure future.

Mythe n°1 : Les blessures guérissent-elles mieux lorsqu'elles sont exposées à l'air ?

C'est un mythe qui persiste depuis des décennies. 
Cela peut paraître surprenant car pour soigner une plaie, il est toujours important de la garder au propre, à l’abri des germes et protégée autant que possible.
C'est pourquoi après avoir nettoyé une plaie avec un désinfectant (sans alcool, pour éviter toute douleur), vous devez toujours appliquer un pansement sur la zone lésée !

Tous les pansements Elastoplast laissent la peau respirer et protègent la plaie des influences extérieures ; ainsi, les saletés et bactéries ne peuvent pas y pénétrer réduisant ainsi le risque d’infection. De plus, la compresse du pansement forme un coussinet qui amortira la plaie et la protégera des frottements et pressions douloureux. Résultat : le processus de cicatrisation des plaies sera optimal.

Mythe n°2 : Les pansements favorisent le développement des germes

Un autre mythe courant est que les bactéries se développent aisément sous un pansement : au contraire, utiliser le bon pansement pour recouvrir une plaie préalablement nettoyée la protégera des germes et des bactéries, réduisant ainsi le risque d’infection. Il a été prouvé que les pansements antibactériens contenant de l'argent comme ingrédient actif au niveau de la compresse agissent contre de nombreuses bactéries et favorisent la cicatrisation des plaies. L'argent contenu dans leur compresse a un effet direct sur le métabolisme cellulaire des bactéries, en empêchant une augmentation de leur nombre et en les combattant activement. Les pansements Elastoplast Waterproof Antibactérien XXL et Sensible Antibactérien XXL sont dotés de cette technologie.

Mythe n°3 : Plus vous prendrez soin de votre plaie, plus la cicatrice sera petite

Plutôt vrai. Nettoyer en profondeur et prendre soin de votre blessure avec le bon pansement aidera votre plaie à mieux guérir. Des infections bactériennes, une nouvelle déchirure de la plaie ou encore des croûtes sont des éléments qui contribuent à la formation de cicatrices.  Ainsi, un bon traitement de la plaie permet de réduire les risques de complications. 


Mythe n°4 : Une cicatrisation lente des plaies peut être une indication de maladies graves

Vrai. Les plaies qui mettent particulièrement longtemps à guérir peuvent être le symptôme d'une maladie comme le diabète, ou peuvent indiquer un système immunitaire affaibli ou des problèmes de circulation sanguine. Par conséquent, il est important de faire vérifier votre plaie par un médecin si vous pensez que la guérison prend plus de temps que d'habitude, même si vous la soignez correctement.

Mythe n°5 : Plus la plaie est profonde, plus la douleur est intense

Cela semble logique car il est facile de supposer qu'une plaie peut être d'autant plus douloureuse qu'elle est profonde.
Cependant, cela peut être tout le contraire. En raison du grand nombre de fibres nerveuses situées juste sous la couche supérieure de notre peau (l'épiderme), les abrasions ou les brûlures superficielles causeront souvent plus de douleur qu'une coupure qui peut survenir lorsque vous cuisinez par exemple. Toute blessure par perforation profonde ou coupure qui saigne abondamment doit toujours être soignée par un médecin !

Mythe n°6 : Les blessures ont juste besoin d'un pansement le premier jour

De nombreuses personnes ont tendance à appliquer un pansement uniquement dans la phase aiguë de la blessure, c'est-à-dire jusqu'à ce que le saignement cesse. Ensuite, le pansement est retiré et jeté le plus rapidement possible afin de "laisser respirer la plaie".
Des études scientifiques ont montré que dans la plupart des cas la cicatrisation des plaies se déroule mieux et sans complications si la plaie est protégée par un pansement jusqu'à ce qu'elle ait complètement cicatrisée.

Mythe n°7 : L'alcool permet de mieux nettoyer et désinfecter les plaies

Attention ! Malheureusement, c’est l’une des idées fausses les plus courantes. L’alcool n’est pas un bon choix pour nettoyer et désinfecter une blessure pour un certain nombre de raisons : il risque de provoquer des sensations de brûlure sur votre peau lors de son application (ce qui le rend particulièrement inadapté au traitement des blessures des enfants). De plus, il ne convient absolument pas aux tissus de plaie extrêmement sensibles. Les experts recommandent d’utiliser des produits sans alcool, contenant des agents antiseptiques tels que le polyhexanide pour une désinfection et un nettoyage indolore des plaies.

Mythe n°8 : L'eau de mer soutient le processus de cicatrisation des plaies

C'est un mythe qui semble provenir de romans de pirates et d'aventures. Même si beaucoup d'entre nous aimeraient croire cette théorie : c'est complétement faux.
Ce que beaucoup de gens ignorent, c'est que l'eau de mer peut être gravement contaminée, en particulier près des côtes - une variété de germes ou de produits chimiques très peu recommandables "nagent" dedans. Ces deux facteurs contribueraient au risque d'infection et pourraient retarder la cicatrisation des plaies. De plus, le contact avec l'eau fera gonfler la peau, ce qui peut affecter le processus de fermeture de la plaie. Dans ce cas, les bactéries et les germes peuvent facilement pénétrer dans la plaie et le risque d'infection serait considérablement augmenté.

Mythe n°9 : Les plaies démangent lors de la guérison

Nous connaissons tous cette sensation : quelque temps après une blessure, la zone touchée commence à picoter et à démanger. Cela vaut surtout pour les plaies superficielles. En fait, ces démangeaisons peuvent indiquer que le processus de guérison est en bonne voie.
Mais attention ! Si votre plaie est très rouge, suppurée ou si les démangeaisons se transforment en une sensation lancinante, vous devez absolument consulter un médecin car cela pourrait être le signe d'une infection qui doit être traitée par un médecin dès que possible.

Mythe n°10 : Les petites plaies n'ont pas besoin d'être traitées

Minimiser une petite blessure ? Malheureusement, nous sommes nombreux à faire cette erreur. Pourtant, même la plus petite piqûre d'épingle offre un énorme trou d'entrée dans notre corps pour les bactéries. Par conséquent : traitez toujours toute plaie avec des soins appropriés, quelle que soit sa taille. Cela aide à prévenir l'infection et assurera une guérison optimale.

Conclusion : appliquez un pansement sur vos plaies !

Prendre soin de votre blessure peut produire de petits miracles, surtout si vous utilisez le bon pansement pour le recouvrir. C'est pourquoi il vaut mieux avoir toujours une trousse de premiers soins à portée de main ainsi qu’une sélection de pansements de différentes tailles, afin de pouvoir faire face à tous les imprévus.
Nous espérons que cet article a dissipé certaines idées reçues sur le sujet du soin des plaies et que vous et votre famille pourrez bénéficier des soins appropriés.

Attention, veuillez noter que les conseils donnés ci-dessus ne se substituent aucunement à un avis médical. Lisez attentivement les instructions d'utilisation figurant sur les produits. Important : en cas de doute sur le traitement de votre plaie, consultez un professionnel de santé (médecin, pharmacien).

Toujours consulter votre médecin si la plaie est profonde, saigne ou montre des signes d'infection, telles que rougeur, gonflement ou chaleur.
Consultez un médecin si vous n'êtes pas en mesure de nettoyer la plaie correctement.

Dans le cas où vous présentez un diabète, un soin approprié des plaies est nécessaire. Demandez systématiquement un avis médical, même pour le soin des blessures mineures et les fissures de peau - en particulier sur vos pieds.

Les informations fournies sur ce site ne doivent pas être utilisées pour diagnostiquer ou traiter un problème de santé ou une maladie. Ils ne doivent en aucun cas se substituer à des soins ou conseils de professionnels de santé. Si vous avez ou soupçonnez un problème de santé, consultez votre médecin. Les renseignements fournis sur ce site web ne doivent jamais vous inciter à négliger l'avis d'un médecin ou à retarder une consultation. Pour plus d’informations concernant les produits Elastoplast, veuillez nous contacter via e-mail sur service.conseil@beiersdorf.com. Lisez attentivement les instructions d’utilisation données sur les packagings de nos produits.

Les dispositifs médicaux présentés sur ces pages sont des produits de santé règlementés qui portent, au titre de cette règlementation, le marquage CE.
Pharmacie salle de bain